C’est pour moi un réel plaisir de vous écrire aujourd’hui en tant que cheffe adjointe du Parti Vert du Québec. Je me suis lancée en politique pour la toute première lors des élections provinciales de 2018 en tant que candidate dans la circonscription de Saint-Laurent. En tant qu’immigrante et femme de couleur, cette expérience a totalement changé ma vie sur les plans personnels et professionnels. En effet, j’ai acquis davantage de confiance en moi, en mes capacités et en prenant conscience de la nécessité de se battre pour mettre de l’avant les causes qui me tiennent à cœur. Je vous invite maintenant à faire le saut en politique en devenant candidat-e du Parti Vert du Québec en vue de l’élection générale 2022!

Comme porte parole du dossier famille dans le cabinet fantôme et maintenant cheffe adjointe, je continue à m’investir auprès du chef du parti Alex Tyrrell dans différents projets et activités afin que le Parti Vert du Québec soit entendu, tant sur la scène politique, médiatique, qu’auprès du grand public. La présence du Parti Vert sur l’échiquier politique est plus que jamais nécessaire car nous n’avons plus le temps de faire des demie-mesures quand on sait qu’au cours des prochaines années, le réchauffement climatique risque de multiplier les dérèglements météorologiques et de mettre en péril les modes de vie et l’équilibre des sociétés. L’élection provinciale de 2022 est donc très importante pour nous afin de briser le statu quo et d’élire des Verts à l’Assemblée Nationale. Comme pour 2018 notre objectif pour 2022 est d’atteindre la parité avec plus de 50% de candidates. Le Parti Vert du Québec a été lors des précédentes élections un des partis qui a présenté 58% de femmes de tout horizons comme candidates et même parmi les rares partis à presenté une femme voilée comme candidate.

On aimerait reproduire cet exploit cette année aussi en présentant une équipe paritaire et diversifiée. Les prochaines années seront cruciales pour rétablir les bases d’une société juste et égalitaire et cela passe par une présence égalitaire et durable de femmes dans nos instances démocratiques. La crise sanitaire et la pénurie dans les services de garde ont ramené beaucoup de mères à la maison et leur présence dans leur milieu du travail s’est fragilisée. Ces deux dernières années, le taux de féminicides et de violences à l’égard des femmes a tristement augmenté. L’élection provinciale de 2022 est le moment opportun pour réfléchir de quelles manières nous pouvons remédier aux dynamiques qui engendrent les inégalités et les oppressions.

Au Parti Vert du Québec, nous croyons profondément que la participation directe des femmes sur ces enjeux est primordiale et nous optons pour une approche intersectionnelle pour obtenir des changements durables. Il reste encore beaucoup de progrès à faire sur ce chemin et nous souhaitons l’entamer aussi vite que possible afin que des actes concrets soient mis en place pour lutter contre toutes formes d’inégalités, de discriminations et de violences faites aux femmes.

 

Nous devons agir maintenant et nous avons besoin de député-es Vert-es à l’Assemblée Nationale du Québec pour apporter le changement. Si vous désirez être porteuse de ce changement ou que vous connaissez une femme parmi votre entourage qui serait une bonne représentante des Verts lors des élections provinciales de 2022, je serais ravie d’échanger avec vous.

J’espère pouvoir compter sur vous.

Halimatou Bah

Cheffe adjointe du Parti vert du Québec

+ posts

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here