Photo: Marc Bruxelle | Dreamstime

Hier soir, j’ai pris la parole lors d’une manifestation pour la gratuité du transport en commun à Montréal et partout dans le monde. La gratuité du transport en commun est l’un des meilleurs moyens pour lutter contre les changements climatiques et les inégalités sociales.

La gratuité du transport en commun est une politique économique qui vise à accroître l’achalandage du transport en commun tout en le rendant plus compétitif par rapport aux véhicules privés. Cette politique récompense les gens qui font des choix écologiques. Il offre aux gens un incitatif financier supplémentaire pour laisser leur voiture à la maison ou pour s’en débarrasser complètement. C’est une politique qui réduira le nombre de véhicules  sur les routes, ce qui est un plus pour l’environnement, pour notre santé et pour nos villes.

La gratuité du transport en commun est aussi une politique de justice sociale. Cette dernière permet à chacun de se déplacer librement dans la ville comme ils ou elles le souhaite. Les passes mensuelles ou même les billets de transport en commun représentent un énorme fardeau pour les budgets familiaux et de nombreuses personnes à faibles revenus sont obligées de voyager sans payer, ce qui peut mener à de lourdes amendes et au harcèlement de la part de la police.

Le Parti vert du Québec a fait de la gratuité du transport en commun l’une de ses grandes priorités au cours des dernières années. Bien qu’il y ait toujours eu un fort soutien pour cette politique, hier soir, c’était la première fois que je voyais des gens défiler dans les rues pour l’exiger. C’est formidable de voir que cette idée gagne du terrain et qu’il y a un mouvement grandissant derrière cette politique progressiste.

Le Parti vert du Québec continuera de militer en faveur de la gratuité du transport en commun dans l’ensemble du territoire.

En solidarité,

Alex Tyrrell
Chef du Parti Vert du Québec

+ posts

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here