Le Devoir : Promesse remplie à retardement pour la réforme du mode de scrutin

0
7

« Le premier ministre François Legault promet d’instaurer un mode de scrutin mixte avec compensation régionale à temps pour les élections générales de 2026. Il fixe toutefois deux conditions à remplir pour procéder : obtenir l’appui d’au moins trois des quatre partis représentés à l’Assemblée nationale, incluant la CAQ, et recevoir le feu vert d’une majorité des électeurs.

Les Québécois cloront le débat à l’occasion d’un référendum qui coïncidera avec les prochaines élections générales, prévues le 3 octobre 2022, a décidé M. Legault, au terme de discussions animées sur la question au sein de son groupe parlementaire. « On ne se trompe jamais, en démocratie, quand on consulte la population », a-t-il fait valoir mercredi.

« S’il avait voulu saborder le projet, il n’aurait pas agi autrement », a lancé l’élu péquiste Harold LeBel après avoir pris connaissance du projet de loi établissant un nouveau mode de scrutin. »
Consultez l’article complet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here