Je quitte le parlement suite au discours inaugural du nouveau gouvernement de François Legault.

Premièrement, bien qu’il y ai eu plusieurs éléments positifs, tel que plus de transparence autours des nominations gouvernementales, le nouveau gouvernement demeure faible en matière d’environnement, face à la crise climatique, ainsi qu’en matière de justice sociale au Québec.

Malgré mes différends face au discours du premier ministre, j’ai pris le temps de lui offrir ma pleine collaboration sur les dossiers portant sur l’environnement et la réforme du mode de scrutin. Il m’a chaleureusement remercié et je compte faire le suivi avec les ministres concernés le plus tôt possible.

Lors du discours, M. Legault a réitéré sa volonté de réduire les seuils d’immigration et de s’attaquer aux droits des minorités religieuses du Québec. Il a traité les écologistes d’idéalistes et a reformulé son appui pour l’expansion du réseau routier. Ses projets de transports en commun sont modestes et auront des impacts limités. Sur la réforme du mode de scrutin, il a réitéré son « intention » de « déposer un projet de loi » dans la première année.

Les défis du nouveau gouvernement sont nombreux. Ça prendra du leadership solide et de l’audace pour affronter la crise environnementale et les profondes injustices qui marquent notre société. Dans une époque où les gens sont de plus en plus cyniques envers la politique, M. Legault a le devoir d’être le premier ministre de tous les Québécois-es (y compris les minorités!) et de travailler de bonne foi sur les priorités du peuple.

Je lui souhaite le meilleur des succès!

Alex Tyrrell
Chef du Parti Vert du Québec

Je quitte le parlement suite au discours inaugural du nouveau gouvernement de François Legault. Premièrement, bien…

Posted by Alex Tyrrell on Wednesday, November 28, 2018

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here