CHOQ.CA : INCOMPRÉHENSION ET PERSÉVÉRANCE DES PARTIS POLITIQUES SECONDAIRES – VOL.1: LE PARTI VERT

0
5

« Depuis le 23 août dernier, la campagne électorale québécoise est en marche. À ce jour, 22 partis politiques autorisés ont été enregistrés par le Directeur général des élections du Québec (DGEQ), un record pour la province. L’implication cette année distingue la campagne de 2018 des campagnes antérieures, mais un élément persiste : la couverture médiatique des divers partis.

Alors que les quatres partis ayant siègé à l’assemblée nationale tirent la couverture médiatique de leur bord, d’autres tentent encore de faire connaitre leur existence auprès de la population. Sur la rue et aux portes des citoyens de leur circonscription, les aspirants candidats de partis n’ayant jamais siégé au gouvernement tentent de récolter les signatures nécessaires pour avoir leur nom sur le bulletin de vote.

Dans cette série, nous rencontrons trois jeunes candidats qui ont bravé la réception parfois hostile du public vis à vis la politique, pour représenter un parti secondaire. Ils se présentent tous pour la première fois. »
Consultez l’article complet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here