Je suis profondément attristé par ce qui s’est passé aujourd’hui au palais de justice de Manawaki ; un agent spécial a tiré une balle dans la tête d’un jeune homme qui résistait à son arrestation.

L’agent spécial en question n’était pas seul. Il était accompagné d’au moins quatre de ses collègues qui étaient parfaitement capables de contrôler l’individu sans utiliser une arme à feu.

Le Bureau d’enquête indépendant est sur place, mais je peux déjà vous dire que les gendarmes spéciaux ne sont pas suffisamment formés pour porter des armes à feu.

Après seulement 12 semaines de formation à l’académie de police, les gendarmes spéciaux ont le pouvoir d’arrêter, d’intervenir physiquement et de porter une arme à feu dans le cadre de leurs fonctions.

Cette tragédie aurait pu être évitée avec une meilleure formation. Le statu quo est inacceptable. Le port d’armes à feu dans le cadre d’emplois liés à la sécurité doit être fortement réglementé.

Alex Tyrrell
Chef du Parti Vert du Québec

Vidéo de l’incident : http://bit.ly/2GzNVvR

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here