Les député-es de l’Assemblée nationale ont relancé le débat sur le droit de manifester avec un masque.

Voici quelques faits:

1) En hiver au Québec, porter un couvre visage n’est pas en dehors du commun. Même les policiers en portent lors des manifs. Les débats et l’adoption des lois anti-masque se font toujours l’été.

2) Il existe pleins de raisons pour qu’une personne qui manifeste pacifiquement ne voudrait pas se faire filmer le visage et perdre son anonymat. Par exemple, manifester contre le capitalisme pourrait faire perdre un emploi dans une institution financière, ou encore un policier qui manifeste contre la brutalité policière pourrait perdre son emploi.

3) Les tribunaux ont déjà tranché et nous avons un droit constitutionnel de porter un masque lors des manifestations.

4) Le code criminel interdit déjà le port du masque pour commettre un acte criminel.

Les député-es du PQ, de la CAQ et du PLQ sont en train de perdre leur temps sur cette enjeu. Même s’ils n’aiment pas le principe de voir des manifestants masqués ce droit est protégé.

Alex Tyrrell
Chef du Parti Vert du Québec

Les député-es de l'Assemblée nationale ont relancé le débat sur le droit de manifester avec un masque. Voici quelques…

Posted by Alex Tyrrell on Thursday, September 21, 2017

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here