Je tiens à féliciter sincèrement Andrew Weaver, chef du Parti vert de la Colombie-Britannique, et tous les candidats du Parti vert qui se sont présentés aux élections provinciales de la Colombie-Britannique !

Les Verts ont pu faire des gains exceptionnels en élisant 3 membres à l’Assemblée législative : Sonia Furstenau dans Cowichan Valley, Adam Olsen dans Stanch North and the Islands et Andrew Weaver dans Oak Bay – Gordon Head. Les Verts ont augmenté leur part du vote populaire à un taux étonnant de 16,6 %. L’élection a été extrêmement serrée et les Verts détiennent maintenant la balance du pouvoir au sein du législateur. Ils peuvent même choisir si le NPD ou les libéraux formeront le prochain gouvernement. Cela ne s’est jamais produit auparavant en Amérique du Nord.

La performance d’Andrew Weaver dans le débat des chefs et dans le train de la campagne a été remarquable. Il a fait des progrès sur des questions importantes comme la mise en oeuvre d’un impôt progressif qui réduirait la spéculation immobilière et l’embourgeoisement. Les Verts ont tenu Christy Clark responsable de l’inaction de son gouvernement face à la crise des opioïdes. Les Verts ont également pris des positions fermes en faveur de l’interdiction des dons des entreprises aux partis politiques, une mesure qui se fait attendre depuis longtemps dans la politique des gros capitaux de la Colombie-Britannique.

Comme beaucoup d’entre vous le savent, Andrew Weaver est depuis longtemps considéré comme le porte-parole du centre-droit du mouvement vert canadien. Cela a été mis en évidence l’année dernière lorsqu’il a choisi de ne pas soutenir la politique du Parti Vert fédéral sur le Boycott, le désinvestissement et les sanctions contre l’État d’Israël. Il a également été sévèrement critiqué pour ne pas avoir demandé l’interdiction permanente des nouvelles infrastructures de combustibles fossiles et pour avoir appuyé deux budgets d’austérité des libéraux à l’assemblée législative.

La victoire des Verts de la Colombie-Britannique ce soir relancera inévitablement le débat de gauche à droite au sein du mouvement vert canadien. En tant qu’observateur extérieur à la politique de la Colombie-Britannique, mon analyse est que le Parti Vert aurait pu gagner encore plus de sièges s’il avait proposé une plateforme plus audacieuse, plus progressiste et plus éco-socialiste. À l’avenir, les progressistes devront continuer à exercer des pressions sur les chefs et les membres du Parti Vert pour que nos partis restent là où ils devraient être ; à la gauche du spectre politique.

Cela étant dit, j’aimerais encore une fois féliciter Andrew Weaver, Adam Olson et Sonia Furstenau ainsi que tous les candidats et toutes les personnes qui ont participé à la campagne des Verts de la Colombie-Britannique. La victoire de ce soir démontre que maintenant, plus que jamais, il est possible d’élire des candidats du Parti Vert aux assemblées législatives provinciales au Canada !

En toute solidarité,

Alex Tyrrell
Chef du Parti Vert du Québec Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

I would like to extend my sincere congratulations to Andrew Weaver, Leader of the BC Green Party and each and every…

Posted by Alex Tyrrell on Wednesday, May 10, 2017

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here