Il semble qu’Elizabeth May prend une semaine de congé afin de considérer sa résignation comme chef du Parti vert du Canada. J’aimerais saisir l’opportunité pour lui souhaiter bonne chance.

Selon moi, la partie la plus préoccupante de toute cette affaire est la vitesse à laquelle son discours autant que sa version des événements ont évolué.

A la convention, Mme May a insisté à plusieurs reprises que BDS n’est pas antisémite. Dans son discours, elle a personnellement remercier les commanditaires de nous permettre de débattre de ce sujet. Elle a nommé le projet de parfait exemple de démocratie et a juré de supporter la décision des membres.

Mme May dit maintenant le contraire. Elle critique le processus démocratique, disant que BDS est antisémite , que les commanditaires sont des « gens à enjeu unique  » et que la résolution n’aurait jamais due être débattue.

Je soupçonne qu’Elisabeth May soit devenue une victime de l’intimidation du lobby israélien qu’elle a dénoncé avec passion lors de son discours à la convention à Ottawa la semaine dernière.

Alex Tyrrell
Chef du Parti vert du Québec

– Plus d’information –

The Globe and Mail: Elizabeth May taking time off to consider resigning as Green Party leader http://bit.ly/2aLikGx

CBC: Elizabeth May ponders future after Green Party’s support for Israeli boycott policy http://bit.ly/2b7gd4e

Maclean’s: For the record: What Elizabeth May said on Saturday in Ottawa http://bit.ly/2aGxPBG

Il semble qu'Elizabeth May prend une semaine de congé afin de considérer sa résignation comme chef du Parti vert du…

Posted by Alex Tyrrell on Wednesday, August 10, 2016

Well, it looks like Elizabeth May is taking a week off to consider resigning as leader of the Green Party of Canada. I…

Posted by Alex Tyrrell on Wednesday, August 10, 2016

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here