Faire du lobbying auprès du gouvernement fédéral au nom de TransCanada est un acte contraire à l’éthique. Utiliser votre statut d’ancien premier ministre du Québec pour obtenir de TransCanada une rencontre avec le gouvernement fédéral est répréhensible et il est illégal de mener ces démarches sans être enregistré.

Jean Charest est accusé de tout cela et cela ne surprend pas ceux d’entre nous au Québec qui ont vu cet homme éviter et ne pas répondre aux questions fondamentales sur les allégations de corruption pendant son mandat.

Lobbying the federal government on behalf of TransCanada is an unethical act. Using your status as a former Quebec…

Posted by Alex Tyrrell on Thursday, March 3, 2016

Même si Jean Charest n’a pas hésité de se vendre à TransCanada, il doit respecter les règlements sur le lobbyisme!

Posted by Alex Tyrrell on Thursday, March 3, 2016

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here