Aujourd’hui, le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, a officiellement commencé à plaider vigoureusement en faveur d’une subvention de plusieurs milliards de dollars pour l’industrie des combustibles fossiles.

Non seulement l’industrie pétrolière reçoit déjà des milliards de dollars chaque année en subventions des contribuables, mais il devient de plus en plus évident que les sables bitumineux ne sont PAS économiquement viables sans l’aide extrêmement généreuse des entreprises.

Ce bien-être corporatif prend une forme monétaire, mais il est aussi livré sous forme de déréglementation et d’imposition de règlements environnementaux très faibles.

L’industrie pétrolière canadienne a été une bulle. Elle a maintenant éclaté et les solutions résident dans la diversification économique. Il ne faut plus que le gouvernement fasse la charité à une industrie défaillante, toxique, non durable et contraire à l’éthique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here