Au moment où le gouvernement du Québec devrait agir pour protéger ses citoyens les plus vulnérables et s’attaquer aux paradis fiscaux, aux redevances minières et à l’imposition des très hauts salariés, il fait exactement le contraire.

Imposer des mesures d’austérité aux personnes handicapées tout en subventionnant les projets de leurs amis de l’industrie des ressources naturelles est inacceptable.

Permettez-moi de donner un exemple.

Aujourd’hui, on apprend que les personnes handicapées de Québec devront faire face à une augmentation de 650 p. 100 des tarifs du transport adapté. De plus, le prix des repas dans les centres de jour augmentera de 87 % à compter du mois prochain.

Rien ne nous oblige à couper les services essentiels pour les personnes handicapées.

Si le gouvernement Couillard n’est pas en mesure de trouver les ressources financières pour assurer une qualité de vie adéquate aux personnes handicapées, il mérite d’être remplacé.

Le Parti vert du Québec croit que le Québec devrait immédiatement s’orienter vers une société écosocialiste où personne n’est laissé pour compte. Les personnes handicapées ne devraient pas avoir à s’inquiéter de la façon dont elles paieront leur logement, leurs frais de transport ou leurs repas.

Le Québec a tous les moyens nécessaires pour prendre soin de sa population. Ensemble, nous y arriverons.

Alex Tyrrell
Chef du Parti Vert du Québec

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here