Recrutement douteux des candidats à la dernière élection et positions ambiguës sur la souveraineté ont miné la crédibilité du Parti vert du Québec (PVQ) dans les derniers 18 mois. Mais le nouveau chef Alex Tyrrell, 25 ans, a fait le ménage dans ses rangs et compte influencer le débat avec ses idées éco-socialistes en vue du prochain scrutin.

Très bon article dans le Huffington Post Québec:

Posted by Alex Tyrrell on Tuesday, March 11, 2014

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here