Aujourd’hui, j’ai visité une entreprise qui recycle les matelas

Lors de notre rencontre, Éric Castro (le propriétaire) m’a informé que parmi ses nombreuses succursales au Canada, aux États-Unis et en France, le Québec est l’une des juridictions où les subventions sont les plus faibles pour ce type de recyclage.

Actuellement, des milliers de matelas usagés sont envoyés dans les sites d’enfouissement du Québec sans que le métal, le bois, le plastique et le tissu des matelas ne soient récupérés.

Actuellement, les citoyens et les entreprises qui veulent se débarrasser de leurs matelas de façon écologique paient des frais de 5 à 10 $ par matelas pour les faire recycler.

Une simple éco-taxe de 10 $ par nouveau matelas pourrait soutenir une énorme industrie du recyclage. Imaginez le nombre d’emplois locaux qui pourraient être générés de cette façon.

Si nous devons exploiter le pétrole pour  » créer des emplois « , pourquoi ne pas exploiter nos déchets recyclables ?

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here