Aujourd’hui, en célébration de la Fierté 2013 de Montréal, j’affirme mon appui pour l’ouverture et le soutien des centres jeunesses LGBTQ à travers le Québec.

Un centre LGBTQ jeunesse est une partie essentielle de chaque communauté. C’est un endroit où les adolescents LGBTQ peuvent venir se réfugier après l’école pour rencontrer d’autres jeunes et enrichir leur expérience adolescente; une période particulierement difficile pour plusieurs d’entre eux.

Il existe actuellement un manque de ressources pour les jeunes LGBTQ. À travers le Québec nous avons seulement quelques centres jeunesses LGBTQ. La majorité de ces centres ne sont pas financés par le gouvernement du Quebec, ni le gouvernement féderal, et ils comptent sur le financement privée de corporations et de donateurs privés.

La semaine dernière, j’ai rendu visite au centre de jeunesse LGBTQ de mon comté situé à Beaconsfield pour la première fois. Ce centre est le seul de son type dans tout l’Ouest de l’Ile de Montréal; une communauté avec une population supérieure à trois-cent-vingt-cinq-mille habitants. Ce centre est en opération depuis deux ans et ils ont déjà un rôle extrêmement important pour notre communauté.

Actuellement, à l’école, un adolescent LGBTQ a peu de ressources vers lesquelles se tourner lorsqu’il a besoin de se confier, de parler et de changer d’air. Nous sommes pas obligés de soumettre nos enfants à ce type de traitement. Au Québec, nous avons tous les outils et ressources nécessaires pour offrir nos adolescents LGBTQ une belle expérience de vie.

Malgre tous les changements positifs que ce type de centre peut amener à notre communauté, il est en difficulté financière. Malgré le fait que les jeunes voudraient que le centre soit ouvert à tous les jours, les contraintes financières obligent le centre à n’offrir qu’une ouverture deux jours par semaine. De plus, cette année le centre a été forcé de couper dans les activités à cause d’un manque de budget.

Même si ce centre est un pilier important de notre communauté, jusqu’à présent le centre n’a reçue aucune contribution significative du gouvernement du Québec. Nous avons le devoir de soutenir financièrement ce type de programme qui peut aider énormément notre jeunesse LGBTQ et leurs familles. Ce type de centre peut même prévenir des suicides d’adolescents LGBTQ qui sont trop communs.

Pour réellement améliorer la qualité de vie de nos adolescents LGBTQ nous avons le devoir d’appuyer et de financer les centres LGBTQ à travers le Québec.

Alex Tyrrell
Candidat à la chefferie du Parti vert du Québec
www.UnirLePVQ.ca

Aujourd'hui, en célébration de la Fierté 2013 de Montréal, j'affirme mon appuis pour l'ouverture et le soutien des…

Posted by Alex Tyrrell on Sunday, August 18, 2013

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here