Aujourd’hui j’aimerais exprimer ma solidarité avec la grève de la faim de 2500 prisonniers dans l’état de Californie. Les détenus sont en grève de la faim pour contester le traitement d’isoloirs, pour une nutrition adéquate, et pour mettre fin à la punition de groupe.

Au cours de mon implication politique j’ai eu la chance de rencontrer des personnes qui ont déjà fait face à ce type de traitement d’isolation dans les écoles résidentielles. Le traitement d’isolation prolongée n’est rien d’autre que de la torture. Il n’y a aucune raison pour une société civilisée de tourner vers ce forme de pénitence et nous avons le devoir de lutter contre la torture dans tout ces formes.

Je suis également en solidarité avec les détenus de Guantanamo Bay qui sont en grève de la faim pour déjà plus de 160 jours, et qui se font nourrir avec force par l’arme américaine. La prison à Guantanamo n’aurait jamais dû exister, et les événements qui ont pris place là­bas sont une honte pour nous tous.
Beaucoup des détenus en grève de la faim en Californie sont encartés pour des crimes mineurs, tel la possession de la drogue. La prison américaine à Guantanimo Bay detient plusieurs prisonniers qui ne sont pas chargées d’un crime, et qui sont encarcérés pour une période indéterminée, dans des conditions sub­humaines. Le gouvernement Harper a également refusé de repatrier le soldat Omar Khader qui a été une victime de la guerre premièrement en étant mis sur un champ de bataille en Afghanistan a l’âge de 15 ans. Il a par la suite été torturé à Guantanamo Bay sans intervention du gouvernement Canadien.

Au Québec, nous avons nos propre problème d’incarcération. Notamment le gouvernement conservateur vient de couper l’accès au CEGEP dans plusieurs établissements correctionnels
du Québec. Ils ont également coupé le programme d’agriculture en prison, et ont centralisé la préparation de repas dans un seul établissement; une action qui prive les détenus de suivre une formation professionnelle culinaire. Ces programmes sont en place pour favoriser la réhabilitation et en prennant la position idéologique de les fermer, M. Harper nuit à la réintégration de ces personnes. En même temps que ce gouvernement adopte des projets de loi qui mettront plus de citoyens en prison, ils ont fermé les établissements carcéraux; une situation qui mènera à la dégradation de la qualité de vie des détenus, et une surpopulation qui causera de la violence, et empira les problèmes sociaux déjà existants.

Ceci est une question de justice sociale et des droits de l’homme. Nous avons besoin d’une système de correction basée sur des données scientifiques centrées sur la réhabilitation et le réadaptation pour lutter contre le récidivisme. Je suis résolument contre le traitement d’isoloirs, et la peine de mort.

En solidarité avec les grèves de faim,

Alex Tyrrell
Candidat a la chefferie du Parti vert du Québec

Aujourd'hui j'aimerais exprimer ma solidarité avec la grève de la faim de 2500 prisonniers dans l'état de Californie….

Posted by Alex Tyrrell on Thursday, July 18, 2013

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here