Journal Metro : De la difficulté d’être vert

0
8
«Comme le chante si bien Kermit la grenouille, être vert n’est pas facile, surtout dans un Québec dont le système politique est dominé par de grands partis. Les candidats du Parti vert du Québec n’ont eu que peu d’occasions de se faire entendre et de présenter leur programme progressiste et audacieux.

On nous accuse parfois de diviser le vote, mais c’est ainsi que la démocratie s’exerce. L’espace démocratique du Québec est assez grand pour qu’il y ait un Parti vert qui se veut distinct et rempli de bonnes idées résolument axées sur l’environnement et la qualité de la vie.

Le Parti Vert du Québec fait partie du mouvement vert international, avec les partis verts de plus de 70 pays et les députés verts des parlements d’Europe, du Mexique, d’Australie et de Nouvelle-Zélande.»

Consultez l’article complet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here