PHOTO: MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

De La Presse:

Ses affiches électorales sont de taille bien plus modeste que celles de son adversaire libéral. Mais il ne faut pas s’y tromper. Alex Tyrrell, étudiant en sciences environnementales à l’Université Concordia, défend les couleurs du deuxième parti de Jacques-Cartier: le Parti vert du Québec.

En 2008, les écologistes ont récolté près de 8% des voix dans la circonscription, contre 80% pour le député libéral Geoffrey Kelley. Ce n’est certes pas lourd, mais c’est le plus fort score derrière les libéraux. Cette année, Alex Tyrrell rêve même d’atteindre le record historique du parti: 11%. «Ce que le monde dit ici, c’est que les libéraux les tiennent trop pour acquis, explique-t-il. Et personne n’aime la corruption ou se faire tenir pour acquis.»

L’Article à La Presse 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here