Le Devoir : Vert, et pourtant dans l’ombre

0
15

« Richard Savignac, chef du Parti vert du Québec (PVQ), avoue ne pas être un rêveur. Et encore moins un utopiste. N’empêche, lundi soir, au moment du dépouillement des urnes, il envisage déjà la victoire, sa victoire: 2 % et plus des suffrages exprimés pour sa formation politique à travers la province, comme cela a été le cas lors du scrutin de 1989. Cette année-là, le PVQ avait connu son heure de gloire, allant même jusqu’à flirter avec les 10 % dans quelques-unes des 46 circonscriptions où les Verts s’étaient présentés. L’exploit n’a jamais été renouvelé depuis. »

Consultez l’article complet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here